Kolob Canyon by Night

(english below)

La fin de la journée arrive, et avec elle la fraîcheur du désert durant la nuit. On profite du coucher de soleil pour capturer un peu du charme de Kanarraville. Pour nous remettre de nos aventures, nous plongeons ensuite dans le jacuzzi chauffé du camping. Un autre campeur s’occupe de faire griller nos steaks, peut-être pas assez saignant à notre goût. Qui a dit que la vie de camping devait être rude ? On replie toutes nos affaires, que l’on tasse avec grand mal dans nos 3 valises. Il va falloir dire adieu à nos fidèles chaussures de randonnées, elles sont au bout du rouleau. Il est temps de se poser sous la tente, avant de bientôt repartir. Mais avec un ciel aussi clair, et une si belle nature, on en veut encore !

The end of the day is nigh, and with it the cooler weather of the desert night. We take advantage of the sunset to capture a little bit of the charm of Kanarraville. To relieve ourselves of our adventures, we dive in the camping’s hot jacuzzi. Another camper is taking care of grilling our steaks, maybe not rare enough to our taste. Who said that camping life needed to be rough? We fold up our stuff, which we fit with difficulty in our 3 luggage. We have to say goodbye to our trusty walking boots, they are at the end of the road. It is time to settle under the tent, before leaving soon. But with a sky so clear, and a nature so beautiful, we still crave for more!

Nous allons profiter de la nuit pour admirer Kolob Canyon encore une fois, sous une toute autre lumière. Le réveil sonne à 3h du matin, le froid nous a déjà saisi à travers les duvets. On saute dans la voiture, le chauffage au maximum, et on file dans le silence le plus absolu. Une demi-heure plus tard, nous rentrons dans le parc de Zion, à Kolob Canyon. On file sur la route jusqu’au point de vue que l’on avait repéré lors d’une précédente balade. On récupère peu à peu l’usage de nos doigts, crispés par le froid et engourdis de sommeil.

We are going to take advantage of the night to admire Kolob Canyon one more time, under a much different light. The alarm go off at 3am, the cold already made its way through our sleeping bags. We jump in the car, heating at maximum power, and we go in the dead of the night. Half an hour later, we enter Zion park, at Kolob Canyon. On go on the road up to a view point we spotted during a previous hike. We can move our fingers again, clenched by the cold and still sleepy.

On coupe les feux, nous sommes maintenant dans le noir le plus absolu. Pas besoin de vérifier sur l’application, la voie lactée est là, au-dessus de nous. Son cœur repose au dessus du canyon, brillant d’une lumière à vous couper le souffle. La sensation de froid disparait, elle a laissé place à l’admiration la plus béate. Nous passons plus d’une heure dehors, dans le noir absolu, pour essayer de capturer cette lumière avec nos 3 appareils.

We shut down our lights, we are now in pitch black. No need to verify on the app, the milky way is here, above us. Its heart lies above the canyon, shining a light to take your breath away. The coldness disappears, making way for our blissful admiration. We spend more than an hour outside, in the absolute darkness, to try to capture this with our 3 cameras.

On change ensuite de perspective, avec une vue depuis l’intérieur du canyon, et la voie lactée qui nous survole, plonge de chaque côté. Je ne m’arrête plus de faire des photos. Enfin, un instant tout de même, il y a du bruit dans la végétation. On reprend les photos, et de nouveau le bruit. Nos petites frontales ne révèlent rien, mais on distingue bien des grognements maintenant. Encore une photo, puis une autre, il est temps de retourner à l’abri dans la voiture. Au final nous avons seulement entendu le monstre dévoreur de photographes, mais il nous aura rappelé que nous avons exploré des étendues encore sauvage.

We then change perspective, with a view from inside the canyon, and the milky way flying above us, diving on both sides. I can’t stop taking photos. Well, a moment still, there is some noise in the vegetation. We take more photos, and again the noise. Our little headlights don’t show anything, but we can hear growls now. Another photo, and yet another, it is time to go back to the safety of the car. At the end we only heard the monster feeding on photographers, but it reminded us that we explored wild areas.

Publicités

Une réflexion sur “Kolob Canyon by Night

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.