Kolob Canyon : Taylor Creek

(english below)

Aujourd’hui est notre dernière journée à Kolob Canyon. Pour cela, nous avons choisi un chemin dans la partie dite sauvage du parc, Zion Wilderness Area. On part y découvrir ces habitants, passés et présents, et ces paysages.

Today is our last day at Kolob Canyon. We chose a path in the so-called wild part of the park, the Zion Wilderness Area. Let’s go to discover its inhabitants, past and present, and its landscapes.

Le chemin suit une crique alimentée, et dont bénéficie la nature tout autour. On s’abrite du soleil brulant, content que le coin soit aussi boisé ! On croise pas mal de vie sauvage, avec des dindes qui remontent la rivière, et les habituels serpents et lézards. L’eau accueille aussi des grenouilles, dont certaines semblent plus heureuses que d’autres !

The path follows a flowing creek, which benefits the nature all around. We hide from the beating sun, happy that this area is so densely wooded! We meet quite a lot of wildlife, with turkeys going up the river, and the usual snakes and lizards. The water is home to frogs, with some seeming happier than others!

Ce coin de verdure perdu était aussi autrefois habité, et l’on trouve encore aujourd’hui quelques cabanes perdues dans les bois. On y croise aussi pas mal de randonneurs, à vrai dire j’ai l’impression que les rousses se multiplient !

This lost green land was also inhabited a long time ago, and we discover still today a few huts lost in the woods. We also meet a few hikers, it even seems that the red heads multiplies!

Les paysages ne sont pas en reste, puisque la crique que l’on suit descend d’un canyon étroit aux parois abruptes. Plus haut on retrouve une double alcove d’une taille fantastique, et dont les photos ne rendent pas justice. À la descente on apprécie la fraîcheur de l’eau qui nous guide, et emmène nos yeux vers de nouveaux sommets de ce paysage.

The landscapes aren’t neglected, since the creek we follow comes from a narrow canyon with rough walls. Higher we find a double alcove of a fantastic size, which pictures don’t pay justice. On the way down we appreciate the cool water which guides us, and leads our eyes to new submits in the landscape.

Avant de filer, on fait un crochet pour voir un point de vue sur une grande partie du canyon. Le soleil est à son zénith et la végétation est rare ici. Gaëlle préfère se cacher sous un arbre pendant que je saute tel un cabri de roche en roche à la recherche d’un panorama. Au bout du chemin je domine le canyon des yeux. Un ranger posé là me pointe des terrasses surélevées dans le canyon, couvertes de végétation et d’où se déverse des cours d’eau. Zion a encore ses paradis perchés dans la montagne.

Before leaving, we make a detour to see a view point on a large part of the canyon. The sun is at its zenith and the vegetation is scarce here. Gaëlle prefers to hide under a tree while I jump as a goat from rock to rock looking for a panorama. At the end of the path I dominate the canyon by sight. A ranger stationed here points me to elevated terraces in the canyon, covered by vegetation and from which flows rivers. Zion still has its perched paradises in the mountain.

Publicités

Une réflexion sur “Kolob Canyon : Taylor Creek

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.