Bryce Canyon sous la neige

Au réveil dans notre chambre de motel, il fait bien frais. Vite habillés au sortir du lit nous tirons le rideau, et ouvrons la porte pour regarder les flocons flotter dans le ciel ouaté. Nous sommes à Panguitch, petit patelin perdu à 2000 mètres d’altitude. Autant vous dire que d’abord il n’y a rien à faire dans les parages, et ensuite il n’y a rien de bon à manger par ici. Je vais vous en conter plus sur le sujet, après tout il faut bien entretenir les vieux clichés, les français ça pense qu’à manger !

When we woke up in our motel room, it’s freezing. Quickly dressed, we open the curtains and the door to look at snowflakes fluttering into the cotton sky. We are at Panguitch, a little town lost at 6500 feet of elevation. So I can say that first there is nothing to do in the area, and then that there is nothing good to eat around here. I’ll tell you more about the subject, after all I have to maintain old clichés, french people only think about food!

Bryce_4509

Si vous avez lu les épisodes précédents, vous vous souvenez peut-être qu’à Moab nous avions trouvé une super épicerie type biocoop. À Panguitch, c’est tout l’opposé sur lequel nous sommes tombés. Nous sommes un peu exigeant côté alimentation, on aime les choses avec du goût et sans trop d’additifs. Et là, ben il n’y en a pas. Nous avons fait un premier tour complet du supermarché, en se moquant un peu je dois bien l’avouer, sans rien trouver. Sauf qu’il faut quand même que l’on se nourrisse pendant les 4 jours qui viennent.

If you read the previous episodes, maybe you remember that in Moab we found a nice grocery shop like a small Whole Foods. In Panguitch we found the exact opposite. We are a little bit demanding about food, we like things with taste and not a lot of additives. And here, there is no such thing. We made a first visit to the supermarket, mocking I have to admit, without finding something to eat. Except that, we still need to feed ourselves for the next four days.

Mickaël m’a regardé l’air grave [musique angoissante] « Gaëlle, il faut qu’on revoit nos standards à la baisse, on doit trouver à manger ». J’ai ronchonné mais je l’ai suivi faire un deuxième tour, puis un troisième. Nous avons trouvé du pain de mie sucré, du cheddar plastifié, du jerky sucré et ouf, et du vrai hoummous pour les midis. Des cookies sans cannelle et sans aluminium (!), et de supers bons (et chers) yogourts pour le petit déjeuner. Des lasagnes en barquettes pour le micro-ondes de notre chambre. Toi l’européen avec tes exigences alimentaires, sache que les yogourts et le  hoummous te sauveront souvent la mise aux Etats-Unis ! Avec ça, je n’ai pas pu résister à vouloir tester des muffins minutes. Cette journée à attendre dans la chambre à l’hôtel, nous l’avons mis à profit avec une super expérience culinaire !

Mickaël looked at me with a serious air [frightening music] « Gaëlle, we have to revise our standards downwards, we need to find food ». I grumbled but I followed him for the second and the third turn. We found false sugary bread (Hey guys, Real Bread does not have sugar in it! Damn it!), plastic coated cheddar, sweet jerky (sweet, Really? Why?!) and thankfully real hummus for lunches. Cookies without cinnamon and without aluminum (I don’t even know what to say…), but also very good (and expensive) yogurts for breakfasts. Frozen lasagna  for the microwave in our bedroom. You, European people with your high standards for food, know that yogurts and hummus will often save you in United States! With that I couldn’t resist to test the minutes muffins! This waiting day in the motel room, we enjoyed it with a very fun culinary experiment!

Assez parler de nourriture, il est temps de retourner prendre l’air, car nous commençons à tourner en rond. Il est déjà bien tard, pas de randonnée pour aujourd’hui alors nous décidons de visiter les points de vue de Bryce Canyon pour prendre quelques clichés. Entre les flocons de neige et malgré le froid nous apprécions la vue magnifique qui s’étend devant nous, et cette ambiance gelée. Après plus d’un an au Texas, on doit bien s’y résoudre, notre résistance au froid est quasi nulle. Froid qui n’a pas l’air de déranger notre ami le corbeau, toujours présent pour prendre la pose.

Let’s stop talking about food, it’s time to go back outside, we’re beginning to become crazy in here. It’s already late, no hike for today so we decide to visit all viewpoints of Bryce Canyon to take some pictures. Between snowflakes and despite the cold, we enjoy the wonderful view and this frozen ambience. After more than a year in Texas, we have to admit that we lost all our cold resistance. Cold which doesn’t seem to bother our raven friend, always here for the photo.

Publicités

Une réflexion sur “Bryce Canyon sous la neige

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s