Cache-cache à Escalante

(english below)

Petit changement dans nos habitudes, aujourd’hui nous n’avons pas prévu de parc national, mais un monument national. Beaucoup moins connu, Escalante National Monument est immense et rassemble la plupart des couches géologiques visibles sur le plateau du Colorado. Nous sommes venus dans un but précis jusqu’ici, celui de jouer à cache-cache dans les slots canyons les plus étroits que l’on connaisse !

Let’s take a break from our usual program, today we haven’t planned to go to a national park, but to a national monument instead. Not as famous, Escalante National Monument is immense and gather most geologic layers visible on the Colorado plateau. We came here for a specific reason, to play hide and seek in the narrowest slot canyons known to us!

Pour se rendre sur notre terrain de jeu, point de navette ou de grande route, c’est 50 km (31 miles) de piste qui nous attendent. On fait une petite pause en route pour quelques roches aux formes étranges sur le bord du chemin, et nous voilà arrivés à plus de 11h. La fin du chemin se fait dans le sable bouillant, sans une ombre. On croise un groupe d’américains bien portants qui reviennent du canyon. Ils ont du faire demi-tour, la bedaine ne passait pas, c’est vraiment étroit.

To go to our playground, no shuttle or large road, its 31 miles (50 km) of dirt track that lie in front of us. We take a break on our way for a few strangely shaped rocks on the side of the road, and we arrive at more than 11 AM. The end of the path is in the burning sand, without any shade. We pass a group of stout Americans who are coming back from the canyon. They had to turn around, the belly didn’t fit, it’s that narrow.

On croise un premier canyon à l’entrée perchée dans la roche. Un groupe se démène déjà pour l’escalader, on le fera en descente, ce sera plus simple. On arrive enfin à l’entrée de Spooky Canyon (canyon sinistre), large, ombragée. Il ne faut pas longtemps avant de devoir enlever les sacs à dos, puis avancer de biais. Difficile de se croiser dans de telles conditions, il faut arriver à se glisser dans des dépressions pour laisser passer les quelques personnes qui font demi-tour face à la difficulté.

We pass the first canyon with its entrance perched on the rock. A group is struggling already to climb it, we will go down that one, it’ll be easier. We finally arrive at the entrance of Spooky Canyon, large, shadowy. There isn’t much time before we have to remove our backpacks, then start moving sideways. Its hard to cross in these conditions, you have to slide into depressions to give way to people turning around in view of the difficulty.

On est maintenant seuls, la lumière filtre tout juste à travers le canyon, et il fait frais contre la roche. Les parois lisses laissent place à des parties plus rugueuses avec des cailloux qui dépassent, comme si le canyon était capitonné. Le lieu est calme et silencieux dans cette journée ensoleillée, mais gare à vous s’il se met à pleuvoir. Le canyon a des dents, et si l’eau s’y engouffre elle devient tel un papier de verre liquide ! Plus loin il devient sinueux et se met à monter. C’est non sans difficulté et avec un peu d’obstination que l’on arrive à se glisser contre les parois, puis à grimper tant bien que mal.

We are now alone, the light is only peeking through the canyon, and it is cool next to the rock. The smooth walls give way to more rough ones with sticking rocks, as if the canyon was padded. The place is calm and quiet in this sunny day, but watch out for the rain. The canyon has teeth, and if water rushes in it turns into liquid sandpaper! Further it becomes sinuous and starts to go up. It’s not without trouble and with stubborn insistence that we manage to slide on the walls, and then somehow climb.

On se retrouve alors face à un tas de roches qui bloque le chemin, sans trop savoir où passer. On entend un groupe qui descend, et vu que l’on ne se croisera pas là au milieu, on les laisse passer en premier pour voir où ils peuvent bien arriver. Ils ne sont pas plus sûrs que nous, et il faudra plusieurs minutes avant de les voir se tortiller entre deux rochers jusqu’à nous. On prend le même chemin, avec une confiance aveugle face au noir absolu qui nous attend, avant d’arriver de nouveau à la lumière et la fin du canyon.

We then find ourselves facing a pile of rocks which blocks the way, without knowing how to pass. We hear a group going down, and given that we won’t cross in the middle of this, we let them go first to see from where they will arrive. They are not wiser than us, and we wait a few minutes before seeing them wiggle between two rocks down to us. We take the same way, with blind confidence facing the absolute dark which awaits us, before reaching the light again and the end of the canyon.

Le chemin passe en plein soleil, le choc est autant lumineux que brûlant ! On ne traîne pas dans le sable, on file vite à l’ombre de notre terrain de jeu suivant. Celui-ci s’appelle Peek-a-Boo Canyon (Cri que l’on pousse quand on “joue à faire coucou”), et il est parfait pour jouer à cache-cache grâce à tous ses méandres. Entre deux virages, on croise de superbes marmites polies par l’eau, ainsi que des arches qui forment des puits de lumière. Le canyon est aussi plus dénivelé, ce qui veut dire que pour nous arrivant d’en haut, c’est une succession de toboggans !

The path goes in full sun, the chock is as much light than heat! We don’t hang around in the sand, and we dash off to our next playground. This one is called Peek-a-Boo Canyon, and it is perfect to play hide and seek with all its meanders. Between two turns, we pass beautiful potholes polished by water, and arches which acts as light wells. The canyon has more of a slope, which means that for us coming from the top, it is a succession of slides!

On finit nos aventures par un troisième canyon plus large – il fait près d’un mètre aux endroits les plus étroits – plus haut, et avec une roche sculptée au sol qui fait tout son charme. Après nous être dégourdis les jambes ici il est temps de filer. Le temps se couvre, il ne fait pas bon être dans un slot canyon sous la pluie, et la roche en forme d’ours en gelée devient terrifiante !

We finish our adventures with a third larger canyon, it’s a meter wide at it’s narrowest, taller, and with sculpted rock on its floor to charm us. After stretching our legs here it is time to go. The weather is becoming cloudy, it’s no good being in a slot canyon under the rain, and the jelly bear rock is becoming terrifying!

Publicités

3 réflexions sur “Cache-cache à Escalante

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s