Viva Las Vegas!

(english below)

On commence notre voyage en Utah par un vol jusqu’à Las Vegas, au cœur du Nevada. Surprenant ? Pas tant que ça quand on y pense. Nous avions tout d’abord pensé rejoindre l’Utah par la route, une occasion de découvrir le nord du Nouveau Mexique et bien d’autres choses en chemin. Après réflexion, les 1600 km de route nous ont fait opter pour l’avion ! On a finalement opté pour un vol jusqu’à Las Vegas.

We start our trip in Utah by a flight to Vegas, in the middle of Nevada. Surprising ? Not really if you think about it. Our first idea was to drive to Utah, checking out North New Mexico and many other wonders on the way. However, the 1600 km (1000 miles) changed our mind about flying there ! We finally opted for a Las Vegas flight.

Vegas n’est qu’à quelques centaines de kilomètres du sud de l’Utah, notre destination. À vrai dire, c’est un magnifique hub pour rejoindre un grand nombre de parcs, avec la Vallée de la Mort, le Grand Canyon, Zion et Bryce Canyon pour ne citer qu’eux. L’afflux permanent de touristes et les gigantesques hôtels en font un lieu de passage idéal et bon marché. Alors nous sommes allés dans la cité du vice.

Vegas is only a few hundred kilometers/miles from southern Utah, our destination. As a matter of fact, it is a fantastic hub to reach a large number of parks, including Death Valley, Grand Canyon, Zion and Bryce Canyon to cite only a few. The constant flow of tourists and the gigantic hotels makes it an ideal and cheap thoroughfare. So we went to vice city.

Tout est centré ici pour le divertissement de masse, et après avoir survolé le barrage Hoover (cf. GoldenEye), l’avion se pose à quelques encablures des casinos. Si vous n’arrivez pas à vous retenir de jouer, le hall de l’aéroport est déjà rempli de machines à sous ! Étape suivante, on récupère une voiture de location. Nous sommes accueilli avec un grand sourire, qui s’efface ensuite lorsque nous refusons toutes les options, assurances, et prenons le modèle de base. Il faudra même sortir le certificat de mariage (pratique de balader avec sa maison sur le dos) pour prouver que nous sommes mariés malgré nos noms de famille différents et éviter le surcoût d’assurance. On récupère ensuite un modèle d’une gamme bien supérieure sur le parking que celle annoncée, on commence à connaître la chanson.

Everything is centered around mass entertainment here, and after flying over the Hoover dam (cf. GoldenEye), the plane landed right next to the casinos. If you can’t stop playing, the airport lobby is already filed with slot machines ! Next stop, we get our rental car. We are first welcomed with a large smile, which disappeared as we refuse all options, insurances, and rent the base model. We even have to retrieve our wedding certificate (handily to travel with our house on our back) to prove that we are married with different last name to avoid an additional insurance. We then get a much higher car model on the parking lot than promised, we know the drill.

On file ensuite à l’hôtel casino, en traversant la salle de jeux avec nos bagages. L’excitation est palpable autour de nous, en tout cas c’est très bruyant. Heureusement, les chambres sont bien isolées à Vegas, et on peut s’y réfugier lorsque l’on sature. Pour sa première visite, je propose à Gaëlle de faire un tour sur le boulevard principal.

We then check in at the hotel, crossing the casino with our luggage. The excitement is palpable around us, in any case it is extremely noisy. Thankfully, the bedrooms are well insulated in Vegas, and one can seek shelter there when overwhelmed. For her first visit, I propose to Gaëlle to check out the main boulevard.

On retrouve tous les poncifs du lieu avec les hôtels à thème, Paris, New York, Luxor, ou encore le fameux Bellagio. On gonfle les rangs des touristes qui remplissent la rue, sans les énormes verres d’alcool de notre part, avant de bientôt plonger dans un casino. C’est un vrai labyrinthe, avec des milliers de machines à sous, de craps, black-jack, roulette, et bien plus encore. Tout est fait pour rester sur place, avec le service pendant que l’on joue et le droit de fumer dans le casino. En ressortant sur le boulevard, c’est le contraste entre les call-girls et les prêcheurs qui nous marque. De retour à la chambre, on se rend compte de la force de la ville, pas une seule horloge en vue, nous n’avons pas vu le temps passer ! Tant pis, on n’appellera pas nos nouvelles copines, et on ne sera pas marié par Elvis…

We find all the cliché of the place with the themed hotels, Paris, New York, Luxor, or the famous Bellagio. We join the hords of tourists filling the street, without the large glass of alcool on our part, before entering the casino soon. It is a maze, with thousands of  slot machines, craps, black-jack, roulette, and much more. Everything is made to keep you playing, with service at the table and the right to smoke inside the casino. Going out in the boulevard, we are struck by the contrast between the preachers and the call girls. Back in our room, we realize the strength of the city, no clock in view, we didn’t notice time passing. Never mind, we will not call our newfound friends, and we won’t get married by Elvis…

Publicités

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s