Costa Rica : Las Caletas et Agujitas

Après deux journées passées à l’exploration des parcs nationaux de la péninsule d’Osa, il est temps de prendre un peu de repos. Notre lodge Las Caletas est en plein milieu de la forêt tropicale, on est donc toujours en pleine nature, et on n’en manque pas une miette.

On commence la journée par un petit déjeuner tardif, c’est à dire 6h car il faut profiter de la fraîcheur du matin. Les assiettes sont remplies au choix de fruit frais, de pancakes bien chauds, ou de riz aux haricots avec des œufs, une spécialité locale. Peu importe le choix et l’heure, c’est de toute façon un régal à las Caletas. Le service se fait avec le sourire à tous les repas, et avec les conseils du patron pour profiter des merveilles que réserve ce coin de paradis.

Pour notre journée détente nous avons décidé de partir explorer Agujitas, un village de pécheurs que l’on rejoint par 7 kilomètres de randonnée le long de la côte, dans la forêt subtropicale humide (c’est notre définition de détente). Pas de répit pour nos mirettes non plus, puisque le chemin est presque aussi riche en animaux sauvages que le parc du jour précédent.

On commence par quelques mammifères avec des singes qui vivent leur vie dans les branches, ou un coati qui nous observe curieusement. Les oiseaux nous accompagnent avec leurs chants, et notamment un superbe trogon aurore qui prends longuement la pose face à nous. On croise aussi quelques reptiles dont le bien nommé Jésus-Christ, puisqu’il peut courir sur l’eau. On manque l’accident diplomatique sur le retour quand Christian manque de marcher sur un long serpent qui passait par là, avant de grimper sur un arbre voisin.

Au détour du chemin on retrouve la plage léchée par les vagues, sous l’ombre d’un cocotier, on se croirait presque dans une publicité. De retour dans la forêt, c’est le gigantisme des arbres qui nous recouvre de sa moiteur chaude. On se prend pour Indiana Jones lorsque l’on traverse un pont de singe au-dessus d’une rivière où l’on croit voir du mouvement.

Arrivé au village, on se rend compte que les pécheurs ont troqué leurs filets pour s’occuper des touristes, et le côté sauvage a disparu. On marche un peu sur un chemin de terre battue qui sert d’artère principale au village, avant d’aller se poser dans un soda, un restaurant local. Ici aussi le repas est excellent, avec comme jus de fruit un demi ananas passé au mixeur, et un délicieux ceviche, du poisson cru mariné dans le citron pour se rafraîchir. La digestion se fait sur la plage où l’on admire un Robinson Crusoé tenter de monter son bateau sur la plage en le faisant rouler sur des bambous, avec les vagues qui tantôt l’aide à monter son bateau, avant de l’emporter dès qu’il se retourne.

On rentre ensuite se poser au lodge en fin de journée par le même chemin. Posé sur la pelouse devant le restaurant, c’est un colibri qui fait le spectacle en butinant tour à tour toutes les fleurs du jardin. Un peu plus tard, c’est un vautour qui vient se poser au-dessus de nous. Le soleil se couche enfin, et offre une jolie teinte dorée à la nature qui nous entoure. Un bon repas nous attend, et ensuite c’est l’heure de notre prochaine aventure…

Publicités

Une réflexion sur “Costa Rica : Las Caletas et Agujitas

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s