Honk TX 2017

Nous avons tellement aimé Honk l’année dernière, que nous avons décidé d’y retourner deux fois cette année ! Au programme, des brass bands toujours aussi délurés, plein d’énergie, une fanfare brésilienne et même un cours en plein air !

Notre premier passage s’est fait le vendredi soir dans un des quartiers les plus hipsters de la ville, South Congress. Après le boulot, je convaincs plusieurs collègues de nous rejoindre en ville pour une soirée fanfares, et ce en bus. Arrivés sur place, le soleil baisse déjà à l’horizon, et plusieurs groupes chauffent l’ambiance. A la tombée de la nuit, l’organisation décide de nous donner un aperçu de l’ensemble des fanfares. Chacune à leur tour, elles défilent sur une estrade pour près de 2h de musique, de quoi vous donner le tournis !

Il y a quelques fanfares calmes, presque timides. La plupart sont beaucoup plus pêchues, donnant tout ce qu’elles ont pendant 5 minutes. Il y a bien la party band qui fait la fête plus qu’elle ne joue. On a des marins, des zombies, des lapins et bien d’autres encore. On a quelques fanfares avec des danseurs, généralement des leurres pour faire oublier la musique pas terrible avec des culottes trop serrées. Il y a des groupes qui vous emportent à coup de notes portées en plein cœur, des femmes superbes dans leur musique qui occupent toute la scène. Et tout autour, le public tout aussi original, mélangé aux artistes, qui fait la fête, jusqu’à ce que la folie l’emporte. Et ce n’est que la soirée…

Le lendemain, on remet ça dans le même parc où nous étions allés l’année dernière. L’orage menace, mais les groupes le défient et le festival passe l’après-midi entre les gouttes. Ici pas de défilé sur scène, les groupes ont le temps de poser leur ambiance et imposer leur musique. Les costumes sont encore plus chatoyants que la veille à la lumière du jour. On commence fort avec Yes Ma’am Brass Band, un groupe de femmes austinites qui ont du caractère et du cuivre qui envoie !

Un tour ensuite pour voir un groupe aux accents brésilien pour partager leur sonorité si particulière. Loin des gens qui remuent des fesses peint en jaune, c’est les percussions qui nous accompagnent pour une ambiance de fête, et les petits qui en profitent. Il sont suivi d’un groupe qui gagne le prix des costumes les plus barrés, avec un prix spécial pour les percussions sur des scies circulaires !

Après cela, c’est l’heure de la leçon de musique. À l’invitation d’un groupe la veille, plus d’une cinquantaine de personnes sont venues, avec leur instrument, pour jouer pour la première fois ensemble. D’un côté les saxos, d’un autre les trompettes, et encore les flûtes et des trombones, tout le monde est là. En face de ce groupe une ou deux personnes expliquent les airs à tour de rôle. On commence par les trompettes, avec le chef d’orchestre improvisé qui joue quelques notes, puis les trompettistes répètent. Les trombones prennent la suite, puis les uns, puis les autres. En quelques minutes, tout le monde reprend la musique, et on assiste à une répétition de concert en plein air, un régal. Les enfants se mêlent aux vieux, les débutants aux expérimentés, les classiques aux originaux, et tout ce monde joue, chante et rit ensemble !

Pour finir notre journée, nous partons voir The Filthy Femcorps, un autre groupe de femmes à cuivres venu cette fois de Seattle. Encore une fois ça envoie, c’est drôle, c’est fort, c’est engagé, c’est chaud, c’est bon !

Publicités

Une réflexion sur “Honk TX 2017

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s