Austin : Quest Night Part II

Le grand weekend arrive ! Après avoir donné un coup de main la semaine dernière pour mettre en place toute la production, il est temps d’accueillir les premiers invités (c’est un joli mot pour dire client non ?) pour découvrir cette superbe aventure médiévale. Il ne manque plus qu’une répétition le jeudi soir, et c’est parti ?

À vrai dire, la production a pris tellement de retard que nous avons passé le jeudi soir à construire les décors au lieu de faire la répétition générale. Nous avons remis un coup le vendredi jusqu’à près de 19h, les premiers invités arrivant à 20h. On passe alors en coulisses, il est temps de prendre notre rôle pour la soirée. En tant que français, nous avons obtenu le rôle des royaux. Il faut savoir que la plupart des rôles sont plutôt des paysans ou des monstres. Gaëlle est parmi les seules à avoir un maquillage de beauté et non des balafres ou de la terre sur tout le visage. (En gros, j’ai passé 3 nuits avec un beauty make up assez épais… le quatrième jour j’ai carrément sauté l’étape maquillage).

Mis à part le nom de notre rôle, nous ne savions encore rien à 1h de la représentation. Heureusement pour nous, je travaille avec la personne en charge d’écrire toutes les aventures racontées ce soir là, et après avoir un peu râlé il m’envoie l’histoire par mail. Nous enfilons alors nos costumes, avec une robe longue d’un bleu royal pour Gaëlle, et un veston brodé de fleurs de lys et une cape rouge pour moi. Nous partons ensuite jusqu’à notre station où les invités sont censés nous retrouver.

Pour vous donner un peu de contexte, les invités arrivent par groupe de 4 à 6 personnes pour Quest Night. Chaque invité choisi un rôle entre guerrier, moine, voleur et druide. Ils partent ensuite à l’aventure pour réaliser des quêtes qui leurs sont attribuées, dont l’une d’entre elles est de venir jusqu’à nous. Une fois arrivés face à nous, il est temps de les plonger dans l’histoire. Nous sommes un couple de nobles ayant survécus à l’attaque du roi zombie et qui cherchons à obtenir vengeance. Notre objectif est un ancien disciple de l’ordre du sang noir (black blood cult, imprononçable !), qui se cache derrière le rôle d’assistant du fossoyeur. Après leur avoir conté notre histoire et leur demander d’obtenir vengeance avec pour récompense une promesse d’or, nous les envoyons jusqu’à notre victime.

_MG_9928

Le jeu pour la victime, un autre collègue de boulot, est de prétendre s’être repenti de ses méfaits, et de supplier de lui laisser la vie sauve. Les aventuriers sont alors face à un choix moral, le vrai but de la quête. Selon le choix qu’ils feront, ils nous ramènent soit la tête découpée pour prouver la vengeance, soit une cape couverte de sang si notre cible garde la vie sauve. À nous de choisir la récompense qu’ils obtiennent selon leur résultat et s’ils parviennent à nous convaincre. Au final, cela à donné un jeu durant les quatre nuits entre le collègue et nous, avec comme objectif de convaincre le plus/moins de personnes de venir à bout de notre vengeance. Après un jour et plusieurs exécutions, notre collègue a perfectionné son argumentaire, usant du fait que nous soyons français, au point que plus aucun groupe ne voulait le tuer.

Certains groupes étaient particulièrement impliqués dans le jeu, déguisés de la tête au pied selon leur rôle. On a vu plusieurs templiers, des guerriers en armures, de nombreux mages et voleurs cachés sous leurs capes, un nécromancien avec un squelette entier attaché à son costume, et une superbe Xéna la guerrière dont la tenue en skaï argentée hyper moulante ne passait pas inaperçue ! Nous avons trouvés des groupes bien motivés, certains même surprenants. En particulier, un groupe comprenait un guerrier qui dépensait tout l’or qu’ils obtenaient dans le jeu pour acheter des fleurs, qu’il a ensuite essayer d’offrir à notre collègue pour l’attirer et lui couper la tête.

Pour un autre groupe revenu avec simplement la cape, nous avons commencé à râler refusant de donner une récompense. Très imaginatifs, ils nous disent qu’ils ont fait tomber la tête en route. Je les enjoint de retourner la chercher, avant qu’ils ne me disent qu’un coyote l’a attrapée. Convaincu, je m’apprête à leur donner leur or lorsqu’ils repartent en direction du fossoyeur. 5 minutes plus tard, ils reviennent avec la tête demandée, fier de leur acte. Je leur offre alors leur récompense, et me prépare à leur donner un bonus pour avoir ramené la tête mais ils sont déjà prêt à partir, tout juste si je peux les récompenser. Plus tard mon collègue me fera les gros yeux pensant que je les avait obligés à venir récupérer la tête, et après clarification on rigole un bon coup. Il a quand même sauvé sa peau plus souvent qu’il n’a perdu la tête.

Après la folie du premier jour, l’organisation est un peu plus rentrée dans l’ordre, jusqu’à arriver à une routine lors du deuxième weekend. Après avoir fini de construire plusieurs quêtes manquantes, nous avons pu errer dans les décors pour découvrir les merveilles d’imagination dont l’équipe est capable. Nous avons découvert un cimetière, un champs de bataille et l’antre d’un ours hibou. Dans les grandes quêtes, on notera aussi le décor épique qui loge un monstre de feu dont les murs sont recouverts de lave et remplis de cadavres enfermés dans des cages. Ou celui du baron sanglant avec une (fausse) rivière traversant une pièce, ou encore le combat face à un monstre de terre provocant des tremblements de terre faisant bouger la pièce entière !

Avec un peu plus de temps, nous avons aussi pu nous balader dans le village à ciel ouvert avant et au court des représentations. C’est comme ceci que nous avons pu saisir quelques photos des personnages qui nous entouraient, et aussi montrer nos capacités au tir à l’arc face à toute la populace de l’époque. Gaëlle a d’ailleurs réussi un tir qui est passé au dessus du mur d’enceinte, heureusement que les flèches étaient un leurre !

Publicités

2 réflexions sur “Austin : Quest Night Part II

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s