Yellowstone : de la boue fumante et un lac acide

Continuons notre journée déjà bien entamée, laissons donc le magnifique Grand Canyon et allons plutôt nous promener en forêt. Mickaël a repéré quelques sentiers qui s’éloignent des foules et s’enfoncent dans les sous bois, c’est là que nous allons nous perdre.

J’aime bien ne pas savoir où le chemin nous emmène, on découvre de nouvelles choses, il y a toujours quelque chose d’inattendu, de surprenant. Ce qui ne m’empêche pas de râler de temps à autre. Nous avons suivi une piste qui en a rejoint une autre, puis encore une autre et nous nous sommes égarés dans ce mélimélo. Nous avons vu un joli lac entouré de grands pins et recouverts par des plantes aquatiques. Nous avons rencontré deux gars tout aussi perdus que nous et tout fiers de nous montrer la photo de la biche qu’ils venaient d’apercevoir. Nous sommes revenus sur nos pas et avons retrouvé la sente, toujours entre les pins. La particularité de ce coin, ce sont les twisted pines, de grands pins qui tournent et s’enroulent sur eux-mêmes en poussant.

Plus loin nous entendons des glouglous, des légers blops, nous retrouvons cette odeur désormais familière. Nous nous laissons porter par ce son, l’oreille attentive est devenue guide. Des bains de boues, des grosses bulles d’un liquide bien épais qui se forment et éclatent en laissant échapper une douce odeur soufrée. Nous voilà de nouveau hypnotisé par cette jolie danse. Nous sommes suivi par un énorme corbeau, qui est allé jusqu’à mettre sa vie en péril pour observer un cratère fumant. Une fois encore, la nature nous rappelle que nous sommes sur un volcan en activité.

À quelques pas de là se trouve un lac. Un lac cerné par de grands arbres mais qui restent à bonne distance. Les rares troncs blanchis qui se reposent sur le bord nous mettent la puce à l’oreille, voilà le fameux lac acide ! Quand on s’approche un peu – mais pas trop – on peut voir de fines bulles remonter à la surface presque lisse, un magnifique miroir pour une pause photo. Et le tout en compagnie d’un bison, mesdames, messieurs, rien de moins !

Le paysage change à fur et à mesure que nous avançons, la forêt laisse place à une immense plaine où se baladent nonchalamment des troupeaux de bisons. Le soleil se couche doucement, les rayons apportent une jolie couleur dorée à l’herbe brûlée. Le temps aussi change, de gros nuages bien sombres obscurcissent le ciel. Une intersection plus loin, le chemin suit la Yellowstone River et nous avec, jusqu’à la fameuse chute d’eau admirée le matin. Avant de rentrer nous allons en voiture sur l’autre rive du canyon, pour finir la journée en beauté.

Publicités

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s