Yellowstone : à la découverte des geysers

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi Yellowstone c’est un peu comme un idéal de nature sauvage, une contrée inconnue d’un autre temps, un endroit rêvé où se rendre quand-je-serais-grande. Il se trouve que maintenant, en vivant aux États-Unis, on a eu la chance de pouvoir découvrir ce parc (sans pour autant être grande).

Avant de planifier ce voyage on a beaucoup lu sur le sujet, il était à la mode, tous les magazines que l’on trouvait en Amérique ou en France d’ailleurs parlaient de Yellowstone. Et on a eu peur d’être envahis de touristes (non non, nous on est pas des touristes…) mais on s’est quand même lancés dans l’aventure et on a eu bien raison.

Après les quelques fraîches journées passées à Grand Teton nous partons donc à Yellowstone. Nous nous éloignons des montagnes pour aller à la rencontre de plaines d’où s’échappent une multitude de fumerolles. Notre première journée nous la passons à Geyser Basin, tout fous d’être sur un volcan, de voir des éruptions d’eau et de gaz tout autour de nous. Autant vous dire que les cartes mémoires de nos appareils photos se sont vites remplies, on a sélectionné les meilleurs des clichés pour essayer de vous faire partager cette merveille.

Il y a des centaines et des centaines de geysers tous différents sur une large étendue. Plusieurs d’entre eux sont reliés sous terre et sont sous l’emprise de l’effet des vases communicants. Quand l’un crache, le niveau d’eau de l’autre diminue, voir disparaît entièrement. De partout les cratères glougloutent, crachotent, sifflent, fument, bouillonnent, tout en laissant un doux fumet soufré. Qui aussi étonnant que ce soit nous a paru agréable, l’odeur s’est liée à la vue et à l’ouïe pour laisser dans nos cerveaux des empreintes indélébiles. Je regrette beaucoup de n’avoir pas fait de vidéo ou de ne pas avoir capturé le parfum, c’est tellement vivant !

Ils se mettent en route chacun selon leur propre tempo. Il y a les ponctuels qui se déchaînent toutes les 90 minutes. Il y a les prévisibles qui se réveillent quelques fois par jour. Il y a les joueurs qui se font prier et qui se déclenchent selon leur bon vouloir. Il y a aussi de grands timides qui n’ont pas daigné postillonné une seule gouttelette de la décennie.

Nous n’avons pas retenu le nom de chacun des geysers mais je peux vous dire déjà que Old Faithful, le plus fameux, celui pour lequel les touristes descendent du bus, attendent une heure qu’il s’active et remontent dans le bus, c’est à nos yeux le moins intéressant et le moins beau. Il a l’avantage d’attirer tous les regards et de nous laisser plus de place pour admirer les autres.

_MG_9043

Certains sont très connus par leurs couleurs dues aux bactéries qui vivent dans leurs eaux. Les bactéries vivent chacune à la température qui leur sied, chaque espèce a sa couleur et l’ensemble crée de belles fresques au sol. C’est le cas notamment de Morning Glory Pool ou de Chromatic Pool. On peut même voir quelques traces laissées par nos amis les bisons qui, lorsque le lieu est enseveli sous la neige, viennent se réchauffer les pieds !

D’autres nous ont hypnotisés sans trop savoir pourquoi. Les jets d’eaux, la forme, la brume, la proximité peut-être, ou bien encore leur isolement des foules. Nous avons beaucoup aimé le Castle et ses jaillissements plus ou moins forts.

Mon préféré est Anemone Geyser, nous sommes resté sur place pour le voir en action 3 fois. Il est composé de plusieurs mini réservoirs qui se remplissent les uns après les autres, puis le tout se met à bouillonner fort, et d’un coup l’eau se met à tourbillonner et disparait. Comme quand on tire la chasse d’eau à fait remarquer un papa à ses enfants. Un joli vortex d’eau chaude et il ne reste que de la vapeur, avant le prochain éveil.

Je pourrais en parler encore des heures, nous pourrions vous montrer encore des centaines de photos, mais on vous conseille surtout, si jamais vous avez la chance de pouvoir y aller, de ne pas hésiter et venir nous raconter !

En bonus, quelques détails de la magie de Dame Nature :

Publicités

Une réflexion sur “Yellowstone : à la découverte des geysers

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s