Texas Road Trip : American Money

A chaque fois que j’entends le mot money, j’entends au loin la chanson des Pink Floyd qui raisonne.

Lors de notre passage à Fort Worth nous sommes allés visiter l’endroit où l’Amérique fabrique ses billets. Il y a deux Bureau of Engraving and Printing Money, l’autre se trouve à Washington. C’est un peu surprenant, pour s’y rendre, pas besoin de réservation, pas besoin de payer, et c’est ouvert presque toute l’année. Il y a peut être l’équivalent en France je n’en ai jamais entendu parler, si vous en savez plus n’hésitez pas à nous le dire.

La première étape de la visite consiste à laisser téléphones, appareils photos, et tout le tralala dans la voiture. Ensuite on montre ses papiers d’identité, on passe par un détecteur de métal, et on monte dans un petit train qui nous emmène dans l’usine.

Dans l’enceinte du bâtiment on a vu chaque étape de la création d’un billet, de la préparation du papier aux encrages successifs en passant par la découpe. Il faut environ 4 semaines pour réaliser une planche en suivant les étapes de séchages, encrages, numérotage, vérifications, découpes, etc. C’est très impressionnant de voir autant de palettes d’argent défiler sous ses yeux. La planche à billet fonctionne à fond les ballons. 90% des billets produits tout beau, tout neuf, le sont pour remplacer des billets usagés. La projection de réalisation pour 2017 est de plus de 7 milliards de billets !

Selon la valeur du billet il y a plus ou moins de sécurité pour éviter la reproduction illégale. Le billet de 1$ notamment n’en a quasiment pas car sa valeur serait inférieure à son coût de production.

Une histoire intéressante est qu’une partie des personnes qui travaillent en ce lieu est dédiée à la restauration de billets de particuliers endommagés. Par exemple, un homme qui avait laissé son argent non pas sous le matelas mais derrière un conduit de cheminée, avait retrouvé son magot en sale état, rongé par l’humidité et la suie. Le Bureau a restauré l’argent pour déterminer la somme globale puis à donné au propriétaire l’équivalent en billets touts neufs !

La chaîne de production est depuis quelques années presque entièrement automatisée. Chaque étape du processus donne lieu à plusieurs vérifications, les imperfections sont mises de côté puis déchiquetées en tout petits morceaux qui sont vendus dans la boutique souvenir. Car vous pouvez acheter des sacs de billets réduits en confettis.

Avant de partir on a vu une démonstration d’impression manuelle : choisir une plaque gravée, mettre de l’encre spéciale dessus, et retirer l’excellent d’encre. Ensuite la femme à posé la plaque sur le papier d’un mélange lin/coton, et à actionné la grosse presse de toute sa force. On a ainsi pu voir une magnifique impression du motif noir d’un billet.

Si le processus vous intéresse, ou la mécanique d’ailleurs, vous pouvez visiter leur site web en anglais ou regarder la galerie. Il y a de jolies photos de chaque processus dont de vieux clichés en noir et blanc de vieilles machines.

_mg_5899

Même si les billets sont en coton et lin, ils ne veulent pas pousser dans mon verre Kwak !

Publicités

Une réflexion sur “Texas Road Trip : American Money

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s