Texas Road Trip : l’histoire d’une plantation

L’histoire du Texas est riche bien que courte. Les espagnols, les français, les mexicains, les sécessionnistes, les esclaves, beaucoup de monde s’est battu pour ce territoire plus grand que la France et au design si particulier.

Pour notre road trip familial nous sommes allés visiter une plantation qui depuis près de 200 ans évolue au fil des changements de la société. Elle a été créé par un des 300 premiers colons américains au Texas. La plantation Varner-Hogg fut d’abord une exploitation de cane à sucre gérée par différents propriétaires qui chacun ont amené avec eux des esclaves. Ce sont d’ailleurs les esclaves qui ont façonné l’ensemble des bâtiments en fabricant au préalable les briques avec la terre locale.

Puis il y eut la Guerre de Sécession et l’affranchissement des esclaves. Les terres furent alors exploités par les prisonniers avec un programme de travaux forcés. Il y a eu des tentatives de culture du coton et d’élevage. Jusqu’à ce qu’un ouragan vienne quasiment tout détruire.

Quelques années plus tard, un nouvel acquéreur s’installa pour en faire sa résidence secondaire, mais pas que. Il était persuadé qu’il y avait du pétrole sur ses terres et a passé sa vie à forer sans rien trouver. Après sa mort, ses enfants ont enfin mis le pied au bon endroit et sont devenu richissimes du jour au lendemain. Entre-temps les esclaves puis les prisonniers furent remplacés par des travailleurs surexploités et aux conditions de vie misérables dans les champs pétrolifères.

La dernière survivante de la famille a ensuite légué la plantation au Texas, qui est aujourd’hui classée l’équivalent de nos monuments historiques.

Notre guide, un très gentil monsieur tout content que l’on pose plein de questions, nous a fait faire le tour de la grande bâtisse principale. On a pu voir les chambres, les lits tout petits (à l’époque on était pas bien grand),  une baignoire très grande (un des propriétaires était un grand costaud qui a dû la faire construire exprès pour lui), la salle à manger, etc. Un détail intéressant, les cuisines à l’époque se trouvaient dans un autre bâtiment. Comme la cuisson était faite au bois, si un feu se déclenchait seule la cuisine était à reconstruire.

Bon comme on est aux États-Unis tout était décoré pour Noël tant pis pour l’anachronisme. Mais malgré cela, les beaux meubles en bois simples, le vieux moulin à café, le mixeur d’époque, et les vieux fourneaux nous ont facilement transporté dans une autre époque. Le guide nous a aussi montré un trésor, une horloge en or faite à Paris (donc à montrer aux petits touristes français) en deux exemplaires. L’un se trouve à la plantation, l’autre qui fut offerte à George Washington se trouve à la maison blanche.

Mais assez de blabla, en dehors de l’histoire il y a aussi la nature, les chênes et les pecan trees magnifiques qui sont une part remarquable de la propriété.

Si vous êtes dans les parages, arrêtez vous ça vaut le coup !

Publicités

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s