New Orleans – Le Bayou

Le matin du départ de Mickaël la pluie s’est arrêtée, et le ciel s’est peu à peu découvert pour laisser passer quelques rayons de soleil. Nous revoilà dans le hammam du climat subtropical humide ! Avec Cam nous profitons de notre dernière journée pour aller dans le Bayou qui nous tente tellement.

On s’arrête sur un premier site de départ de sentier. Au sortir de la voiture l’humidité est à son maximum, c’est presque oppressant. Première étape : badigeonnage d’anti-moustiques. Deuxième étape : s’approcher de l’eau stagnante recouverte de lentilles d’eau sans trop savoir ce qui se cache dessous. Au début, on est pas très vaillantes, on fait bien attention là où on pose les pieds, et on guette le moindre son. Le sol détrempé est glissant. On fait le tour des zones dégagées, puis on décide de reprendre la route pour aller au Visitor Center qui recense les parcours à travers le Bayou.

Des rangers sont en train de fermer les accès. Arf, non ! L’accumulation de pluie à submergée les passerelles, tous les accès au Bayou sont fermés jusqu’à la descente du niveau de l’eau. Sauf que nous, on s’envole demain, et qu’on a envie de voir des grenouilles vertes et des alligators !

On poursuit jusqu’au Visitor Center où se trouve une mini passerelle encore ouverte. On va passer un long moment dessus sans bruit pour laisser aux bestioles le temps de s’habituer à notre vue, d’habituer nos yeux à la luminosité, et de les laisser sortir de leurs cachettes.

Voilà le résultat : des oiseaux,

Libellule, araignée et grenouille,

et des reptiles !

Bien sûr, l’anti-moustiques n’a pas été suffisant. Il aurait fallut en mettre sur tout le corps avant de s’habiller, les sales bêtes piquent à travers les habits ! Doudiou !

Sur le retour on papote, contentes d’avoir vu tout ça rien qu’en restant en bordure du bâtiment.

Camille : J'aimerais bien voir une chouette.
Gaelle : Je crois que les chouettes ce sont plutôt des animaux
nocturnes. Il fait trop jour pour en voir.
Camille : Ah? T'es sûre?
Gaelle : Oui, ça m'étonnerait qu'il y en ait dans le coin.

Une chouette vole devant la voiture et se pose dans un arbre à 
proximité de la route. 

Gaelle et Camille toutes ébahies prennent des photos trop vite 
et floues.

Gaelle : Hmpf. Bon ben je me suis plantée.
Gaelle et Camille rigolent sans raison, encore plus contentes !
_mg_6943

Barred Owl

Il faut dire que durant son voyage aux États-Unis, Camille à trouvé plein de lucky pennys (presque un par jour) et un billet de 5$. Elle a demandé aux colibris de revenir pour qu’elle puisse avoir une photo nette, et ils sont revenus. Elle voulait voir des séquoias géants malgré la route fermée, et on a réussi à en trouver suite aux indications d’un ranger. Et encore d’autres petites histoires du même acabit !

What a beautiful trip moja siostra 🙂

Publicités

Une réflexion sur “New Orleans – Le Bayou

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s