Yosemite at night

Lors du dernier épisode, une bande de colocataires européens (une italienne, une française et un français donc) partait en randonnée alors que l’horloge avait déjà passé midi. Après avoir admiré plusieurs cascades au débit réduit par l’hiver, ils se décidaient à prendre le chemin du retour. Le soleil se couchait alors sur Half-Dome, que l’on pouvait admirer sur son autre versant.

La lumière commence à baisser doucement sur nos pas, déjà dans l’ombre des immenses montagnes. Après une demi-heure de descente, nous arrivons à une fourche, deux options se proposent à nous. D’un côté, le chemin par lequel nous sommes montés et qui longe la cascade et la rivière. De l’autre, un chemin qui passe en surplomb de la cascade avec des lacets pour remplacer les marches. Que fait-on lorsqu’il commence à faire sombre et que l’on veut rentrer avant la nuit ? On prend le chemin que l’on ne connaît pas !

Nous prenons donc la deuxième option, qui nous offre de nouvelles vues sur un Half-Dome rougissant, et un point de vue imprenable sur la cascade. En route, on croise une famille américaine, taillée comme des big-macs, qui nous demande si le chemin conduit bien à la vallée. Je répond qu’il n’y a pas de raison, et à vrai dire le chemin est bien marqué et même goudronné par endroits. Pas le plus agréable pour marcher, mais difficile de se perdre avec ça !

Le chemin continue et l’on arrive dans les sous-bois, ce qui diminue encore la visibilité. Équipés de 2 frontales pour 3, la descente se fait maintenant dans la forêt silencieuse. Loin d’être découragé, je réclame à haute voix la venue d’un mountain lion, animal mythique des contrées sauvages américaines. Mon humeur joviale n’est partagé que par une des colocs, l’autre ayant les pieds qui travaillent, à moins que ce ne soit un désamour pour les félins de grande taille.

Au loin, on entend des cris. Après une pause les cris recommencent, et ce sont bien des cris à l’aide. On s’arrête et on se consulte, que se passe-t-il ? Les cris recommencent, et l’on commence à mieux comprendre. Ce sont les américains croisés plus tôt qui ne veulent plus marcher. Ils sont maintenant posés sur le bord du chemin et semblent vouloir crier jusqu’à ce que l’on vienne les chercher. On tombe vite d’accord, on ne sait pas ce qu’ils attendent de nous, mais on ne peut certainement pas les transporter magiquement jusqu’à leur voiture. À vrai dire il n’y a qu’un chemin qui descend jusque dans la vallée, et mis à part les pousser on ne va pas pouvoir faire grand chose pour eux. On reprend donc notre route, certain de ne plus voir aucun animal avec les cris de bêtes humaines en fond sonore. Avec la distance cependant le calme revient, et l’on arrive enfin dans la vallée sous les étoiles.

_MG_4057

La suite de la soirée se fait autour d’une pizza chaude bienvenue, puis posé dans la tente pour les deux colocs après cette longue journée. Après une découverte au visitor center ce matin, je ne peux pas tenir en place. Saviez-vous que l’on peut avoir des arc-en-ciels de lune ? Pour en avoir le cœur net, je prends mon matos et je file au pied des Yosemite Falls. En route, je croise un groupe de personnes qui se dispersent à mon passage. Tout va bien. Je continue mon chemin jusqu’à arriver au pied de la cascade. Je suis tout seul face à elle, bien plus au calme que durant la journée. La lune brille directement sur l’eau et les gouttelettes qui giclent. On ne voit rien à l’œil nu, mais pour peu que l’on prenne une photo en pose longue 🙂

Publicités

2 réflexions sur “Yosemite at night

  1. Margarido dit :

    « Tout ça ne vaut pas un clair de lune à Maubeuge »enfin au Yosemite.Chanson française de toda la vida…Gracias.

    J'aime

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s