Zilker Kyte festival ou le hippie volant

Un dimanche venteux, un temps très nuageux, il en faudrait plus pour arrêter deux curieux à la découverte du Zilker Kyte festival. Et nous ne fûmes pas seuls !

Des gens de tout âges ont la tête tournée vers le ciel pour voir les cerfs-volants danser dans les airs. On reste avec les amateurs, la compétition n’a rien d’amusant. Les gamins et les vieux s’éclatent en tirant sur des ficelles, en courant après leurs objets volants très colorés mais pas toujours dociles.

Il y a les commerciaux, ceux qui ont été acheté une misère juste avant de venir et qui ne sont qu’un écran publicitaire pour une marque quelconque. Les personnages de Dix Nez qui jouent avec les nuages à défaut de sabres lasers. Les enfantins où les fourmis à dos de coccinelle sourient.

Il y a les techniques, ceux qui ont des formes surprenantes et qui tourbillonnent menés par des mains expertes.

Il y a les incongrus, ceux qui représentent des animaux qui n’ont point l’habitude de voler. Un panda géant qui n’arrive pas à décoller, ou une baleine qui nage dans les cieux. Il y a les maritimes, ceux qui semblent dans leurs éléments à flotter dans le vent comme sous les vagues.

Et il y a Hippie Man.

Les ficelles s’entremêlent, les fils se cassent, et des liens se nouent. Les arbres se parent de touches de couleurs plastifiées. C’est un joyeux bordel d’envolées, de loupés, d’atterrissage forcés et de rires partagés.

Publicités

2 réflexions sur “Zilker Kyte festival ou le hippie volant

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s