ToC (Truth or Consequences)?

La prochaine étape de notre voyage nous emmène dans la bien nommée ville de T or C, mais avant d’y aller, faisons une pause pour parler bouffe aux États-Unis. Nous en avions déjà fait allusion dans les précédents posts, mais se sustenter n’est pas toujours chose aisée au pays de l’oncle Sam. Laissons de côté le jour de Noël comme un vieux cauchemar que l’on voudrait conjurer, et voyons ce que l’on peut bien se mettre sous la dent.

Il faut déjà savoir qu’il y a une grande différence entre la ville et la campagne, et c’est à la campagne que l’on souffre le plus d’un point de vue culinaire. Point de marché local réservé aux citadins fortunés, ici la principale source d’alimentation est le supermarché. Et pour bien comprendre l’étendue de la catastrophe il faut parcourir les rayons d’un Walmart, et y découvrir au hasard que la viande élevée aux hormones n’a pas été prouvé comme dangereuse pour la santé (précisé sur les étiquettes), que l’on peut acheter des croissants en rouleaux, du jus de moule en bouteille, du SPAM en boite ou un appétissant plat à base de Jack Daniel’s.

Walmart étant le seul type de supermarché disponible hors des grandes villes, les gens vont bien plus souvent au restaurant. Ayant déjà expérimenté avec les fast-food pour noël, passons aux choses sérieuses. Une autre chose à savoir est qu’à la campagne les restaurants servent tôt, beaucoup plus tôt. Il est toujours surprenant de se voir refuser une table parce que la fin du service est à 7h du soir…

La chance a tout de même été de notre côté puisque l’on a pu découvrir quelques bons restaurants et dinners le long de notre périple. La Posta de Mesilla, ancienne poste de diligence datant du 18ème siècle et reconverti en restaurant mexicain, propose d’excellentes spécialités dans des doses généreuses (chaque assiette nous a fait trois repas) à un prix battant toute concurrence. Los Arcos Steak and Lobster, une steakhouse qui n’hésite pas à servir une pièce de bœuf accompagné d’un homard. Nous n’avons pas tenté l’expérience, mais pu profiter de cet excellent restaurant pour le réveillon du nouvel an jusqu’à près de 10h du soir !

Je vous raconte tout ça, mais en attendant vous restez sur votre faim, vous vous demandez où l’on peut trouver une ville qui s’appelle T or C ? Et bien nous l’avons bien trouvé, au fin fond du Nouveau Mexique ! Anciennement nommé Hot Springs, littéralement sources chaudes, c’est une ville thermale qui a relevé le défi de prendre le nom de l’émission de radio Truth or Consequences. Depuis, chaque année a lieu la Fiesta avec son concours de rodéo et l’élection de miss piment vert, mais on se perd de nouveau dans les détails.

Au delà du nom, cette ville est connue pour ses sources d’eau chaude naturelles qui parsèment la ville et font fleurir les thermes. On peut y trouver des chambres d’hôtel avec baignoire alimentée par ces sources (oui, on peut aussi utiliser son chauffe-eau pour prendre un bain chaud, mais ici l’eau est naturellement chaude). De manière plus originale, on trouve aussi des bains extérieurs donnant sur les étendues américaines. Et alors on aura beau dire que c’est parfois dur à suivre, mais passer le jour de l’an dans un bain chaud, sur le bord du Rio Grande, avec en fond des montagnes encore saupoudrées de neige, ça vaut le coup T or C !

_1030568

Publicités

Une réflexion sur “ToC (Truth or Consequences)?

Commente moi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s